Un été, ma famille et moi avons voyagé au Mexique. Spécifiquement, une petite île qui s’appelle Cozumel. Ce voyage était des vacances pour ma grand-mère, qui avait décidé que chacun de ses petit-enfants serait qualifié pour faire de la plongée. Moi, je ne voulais absolument pas faire de la plongée. J’étais convaincue que je mourrais. Heureusement, je ne suis pas morte. En fait, j’ai découvert un monde nouveau et beau, que je n’aurais jamais pu imaginer.

Le Mexique est un pays où on peut trouver un monde d’animaux tropicaux, complètement uniques à cette région. Il y a des animaux quotidiens aussi, comme le grand pélican sur ma photo. Alors, un pélican est normal si on habite près d’une plage. Je n’habite pas près d’une plage, donc un pélican est assez cool à voir.

J’ai pris cette photo la veille de ma première plongée. Ce jour-là, il faisait mauvais depuis le matin. Quand la pluie s’est arrêtée, mon père et moi sommes assis sur la plage. Il y avait quelques nuages qui restaient après l’orage, et je les regardais quand j’ai aperçu un grand oiseau qui volait dans la direction de notre plage. J’ai couru vers l’océan en espérant qu’il s’arrêterait, et quelle chance ! J’ai pris une photo juste avant qu’il atterrisse.

Avant de faire de la plongée, je regardais cette photo et je voyais un pélican. Le jour suivant, j’ai réalisé qu’il y avait plus que juste un oiseau. Par exemple, derrière le pélican, il y a des pierres. Dans ces pierres, il y a des cités entières de crabes, oursins, poissons, et escargots. Et derrière les pierres, peut-être on a remarqué l’océan. Dans l’océan il y a un monde complétement différent que nos vies sur terre. Dans l’océan j’ai vu des milliers de poissons ensemble, avec des couleurs vivantes. J’ai vu d’énormes étoiles de mer, qui bougeaient très lentement. J’ai vu les animaux qui pouvaient me tuer aussi, comme les grands requins, ou les lionfish. Mais je n’avais pas peur de ces animaux. J’étais comme une touriste dans un pays étranger. Si je respectais leur espace, les animaux me laisseraient toute seule.

Maintenant, quand je regarde cette photo, je vois un oiseau magnifique, et les cités de poissons, et les animaux dangereux. Je me souviens du nouveau monde que je n’avais pas complètement compris. Quand je vois cette photo, je sais qu’il faut y retourner.

Vues : 20

Commenter

Vous devez être membre de Rezo Lumiere pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Rezo Lumiere

LES INFOS DU JOUR

          Bonne rentrée à tous !

> L'infolettre du Rézo #2 est disponible !

Membres

Animation au CIEF

Groupes

TEKOUTKOI ?

Rendez-vous chaque semaine pour découvrir différentes playlists thématiques de sons francophones, accompagnés d'activités ! ;)

Cliquez sur le lien suivant pour participer :

Tekoutkoi%20liens%20sons.pdf

Puis cliquez sur le nom des différentes chansons pour les écouter.

A VOS CASQUES !

© 2017   Créé par Jean-François Grassin.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation